Accès plateforme réservé membres

Le CORONAVIRUS sera-t-il l’évènement qui fera basculer votre vie ?

Bonjour à tous,

Vous connaissez très probablement l’acteur François-Xavier Demaison (Coluche, Disco, tellement proches,…), mais peut-être ignorez-vous qu’il a démarré sa carrière… comme avocat. Il était à New-York le 11 septembre 2001, et c’est le jour où sa vie a basculé : l’absurdité et la violence des attentats l’ont ramené à sa passion et à l’urgence de vivre sa vie, la comédie.

Cette histoire est très radicale, mais elle exprime ce que nous ignorons ou sous-estimons grandement dans notre vie professionnelle, la manière et la mesure dont les évènements extérieurs impactent notre vie.

A l’heure du développement personnel, l’injonction de plaisir, d’épanouissement et de #bonheur est tout à la fois prégnante et hyper individualisée. Elle envoie le message de notre capacité à être heureux quoi qu’il arrive, à tirer le meilleur parti de chaque situation. C’est un puissant levier de motivation. Mais cette posture présente un risque, car si malgré ses efforts, l’individu a toujours un ressenti négatif, cela peut lui renvoyer une image d’impuissance et disons-le, de faiblesse.

Qu’en est-il, pour ce qui concerne le développement professionnel et concrètement, la réponse à nos interrogations, sur le sens de notre vie professionnelle et de notre action, notre épanouissement et bien sûr, la manière de gagner notre vie ?

La vie, les parcours et le développement professionnel ne sont pas aussi simples et les théories des sociologues-carriérologues sont malheureusement méconnues. Il me parait intéressant de mentionner ainsi les travaux de Helen-Rose Fughs Ebaugh, Catherine Negroni et Sophie Denave entre autres. Une reconversion professionnelle ne nous « tombe » pas dessus du jour-au-lendemain mais obéit au contraire à un processus décisionnel bien identifié, formalisé à l’issue des travaux de recherche des sociologues mentionnées ci-dessus.

Ce processus est en 5 étapes : la vocation contrée, le désengagement, la latence, la bifurcation et le réengagement*.

Arrêtons-nous aujourd’hui sur la bifurcation, l’évènement qui provoque la reconversion, la goutte d’eau qui fait déborder votre vase ; Qu’est-ce que cela signifie ? Qu’un évènement précis de votre vie, personnel ou professionnel, déclenche chez vous la décision ferme et irréversible d’engager une reconversion professionnelle.

Ce peut être un évènement personnel provoqué : un divorce, une naissance (chaque naissance est potentiellement pour une femme un évènement générateur d’une bifurcation), un déménagement, un voyage, ou un évènement subit : une maladie, un deuil, un « accident de vie ». Ce peut être aussi un évènement professionnel, à nouveau subi ou choisi, dysfonctionnement managérial, licenciement, burnout, rupture conventionnelle, démission… Ce qui compte, c’est le lien clair établi entre l’occurrence de l’évènement et la prise de décision (le 11 septembre 2001, j’ai décidé de changer de vie).

Mais il ne faut pas croire que c’est l’occurrence seule de cet évènement, quel qu’il soit, qui génère la décision de reconversion ; l’évènement bifurcateur n’est que le révélateur d’un processus de reconversion entamé bien avant, qui obéit aux étapes mentionnées précédemment* (la vocation contrée, le désengagement, la latence).

Concrètement, cela signifie que ce n’est JAMAIS l’évènement pris de manière isolée qui est à l’origine d’une reconversion, mais qu’il s’inscrit dans un processus décisionnel plus profond, dans une temporalité évidemment plus large, et que l’évènement qui suscite la bifurcation doit être compris uniquement comme un révélateur mais jamais comme la source, l’origine de la décision.

Cela m’amène à la conclusion de cet article, une ouverture vers votre futur et votre développement professionnel : quel que soit l’évènement, il est vécu de manière très différente selon les individus. Ainsi, pour un avocat qui décide de changer de vie le 11 septembre 2001, 99 autres ne changeront rien. Pour une femme qui décide de quitter son entreprise après une maternité, 99 reviendront sur leur poste…

En d’autres termes, c’est L’EVÉNEMENT QUI PROVOQUE LE SENS. Ce n’est pas et ce ne sera jamais un évènement qui décide de votre développement professionnel mais uniquement le SENS que vous choisissez de lui donner (de manière consciente ou pas).

Nous vivons une situation exceptionnelle et extrême de guerre sanitaire, de confinement. « On a tendance à se projeter dans « l’après », vers un moment où « tout sera fini » nous prévient Thibaut Nguyen, Directeur d’Ipsos Strategy « Nous ne vivons pas un moment ponctuel mais un processus de long terme, avec un « effet dominos ». Il ajoute : « il serait illusoire de penser que tout redeviendra « comme avant ». Et il est assez difficile de prévoir ce qui en sortira… je vois deux issues possibles : soit la dépression, soit la transformation. Nos habitudes, nos usages, nos relations vont changer. »

https://www.ladn.eu/nouveaux-usages/usages-et-style-de-vie/confinement-micro-mondes-illusoirepenser-tout-redeviendra-comme-avant/amp/

Cette situation actuelle nous impose de faire le grand écart émotionnel entre la confrontation avec la maladie et l’éloignement de nos proches et la difficulté bien légitime d’organisation de notre quotidien. Nous prenons aussi conscience de l’importance dans nos vies des métiers de la santé bien sûr, mais plus largement du soin à la personne, de l’approvisionnement…. Ces évènements mettent en en lumière de nombreuses professions sous-estimées et pourtant fondamentales pour notre équilibre social. Ces professionnels ne se posent pas la question du sens de leur travail et de leur engagement, ils l’incarnent, c’est le sens de leur mission.

Alors si vous êtes en période de questionnement,

Si le confinement génère chez vous des interrogations sur le sens de votre action,

Si vous pensez que votre rapport au monde sera forcément différent,

Si vous ressentez le besoin de redéfinir vos systèmes de valeurs, Si vous souhaitez ouvrir de nouvelles voix, engager une transformation,

N’est-ce pas le moment d’un temps de recul pour vous poser la question : quel sens vais-je choisir de donner au CORONAVIRUS dans ma vie ?

*Je vous invite à découvrir en détail les 5 étapes dans le short-book mis à votre disposition gracieusement à titre d’initiative solidaire, pour accompagner et nourrir vos réflexions pendant le confinement. tps://www.ensemble1job.fr/landing-page-ebook/

Laissez un commentaire