Accès plateforme réservé membres

Marie Claire - Septembre 2018

Cliquez sur une page pour zoomer

NATHALIE JAPY, 50 ANS, ASSISTANTE DENTAIRE A NANTES

Titulaire d’un diplôme d’ingénieure en biologie, Nathalie n’avait pourtant jamais travaillé. Entre l’éducation de ses quatre enfants et la carrière de son mari, elle se définit à l’époque en « experte du lave-linge et du remplissage de frigo ». Et puis, les enfants grandissent et Nathalie décide de s’occuper d’elle. Un bilan de compétences la conforte dans son envie de travailler. La voilà bénévole durant deux ans dans une association, pour « se mettre le pied à l’étrier » mais cela se révèle insuffisant.

Elle s’engage alors dans le programme collectif d’aide au retour à l’emploi Ensemble1job.

« Pendant 20 semaines, nous nous sommes retrouvées avec trois autres femmes en recherche active d’emploi. À raison de réunions hebdomadaires et de travail personnel intense, nous sommes parvenues à déterminer pour chacune, deux métiers susceptibles de nous intéresser », raconte-t-elle. Au début, ce n’était pas facile car sans jamais avoir travaillé, Nathalie se cherche mais trouve un appui et des conseils avisés.

Regonflée à bloc par ces pairs bienveillants, qui « renvoient une image de soi dont on n’a pas forcément conscience »elle s’interroge d’abord sur sa capacité à enseigner les maths ou la SVT. Que nenni. Elle s’oriente alors vers la fonction d’assistante dentaire.

À ce jour en contrat de professionnalisation dans un cabinet dentaire qui ne reçoit que des enfants, Nathalie devrait poursuivre en CDI. « Chercher un travail en groupe fait du bien. Cela redonne confiance. Devoir chercher des pistes de métiers pour les autres est également très gratifiant. Ne pas se connaître et avoir des trajectoires différentes est un enrichissement mutuel », conclut-elle.

Visiblement payant !

La Croix - Janvier 2017

Cliquez sur une page pour zoomer