Vous avez tant de ressources !

fruit légume ordinateur

Nous l’avons vu la semaine dernière, avant de savoir ce qu’on veut faire, la première étape est de savoir qui nous sommes, dans notre globalité : quel professionnel bien sûr, quelle personne aussi, en famille, dans la société, dans tout ce que nous faisons, vivons et qui fait qui nous sommes, en entier ; ce sont vos RESSOURCES.

Et la bonne nouvelle pour démarrer 2017, c’est que nous sommes beaucoup plus riches que nous l’imaginons ! Vos RESSOURCES sont votre richesse, votre singularité.

Mais qu’est-ce que c’est en fait ?

D’abord, une RESSOURCE, c’est une compétence ou une qualité que vous avez utilisé dans une situation particulière.

A titre professionnel par exemple. Prenons l’exemple de Nicolas, qui doit positionner son équipe dans un environnement de fusion de société qui n’est pas bisous bisous. Il doit faire preuve d’ouverture, aller vers les autres, accepter de nouvelles méthodes de travail, être suffisamment ferme pour faire reconnaître ses équipes et professionnel pour que sa valeur-ajoutée ne soit pas discutée.

Les RESSOURCES, c’est mettre des mots sur chacun de ces éléments, avec pour objectif :

  • Le plaisir de réaliser qu’on sait faire énormément de choses
  • Savoir en parler très concrètement (quelles taille de sociétés, d’équipes, les enjeux financiers, le maximum de données chiffrées précises)
  • Construire les bases d’un projet professionnel solide
  • L’occasion de faire des liens inattendus

 

Reprenons l’exemple de Nicolas. Au départ, il parlait de cette fusion comme d’un seul bloc. C’était fouillis, il y avait à boire et à manger.

Maintenant, il est capable de détailler trois RESSOURCES liées à cette fusion : son ouverture d’esprit (quel niveau d’interlocuteurs, quels freins identifiés, quel mode de collaboration mis en place), sa capacité d’adaptation (quels process de travail il a modifié, comment il a harmonisé les deux structures, comment il a utilisé cet élément au service de la cohésion d’équipe), son leadership (comment identifier les besoins des interlocuteurs et se positionner comme apporteur de solutions).

A sa grande surprise, il a réalisé qu’il était allé naturellement vers ses interlocuteurs en étant force de proposition. Il a en plus fait le lien avec d’autres situations professionnelles et personnelles ce qui l’a conforté dans ses compétences relationnelles.

Sur son CV et dans ses démarches de recherche, lorsqu’il écrit : « positionnement de mon équipe dans un contexte de fusion, il écrit ensuite avec confiance : ouverture d’esprit, capacité d’adaptation, leadership. Il peut détailler chaque point : il a du souffle, il fait la différence.

Un exemple maintenant d’une RESSOURCE PERSONNELLE, pour les copines qui reprennent le boulot après avoir élevé leurs enfants et qui ont l’impression d’être débilissimes, alors qu’elles ont tant de RESSOURCES (le syndrome de la mère de famille, on en reparlera).

C’est l’histoire d’Elsa qui a trois enfants rapprochés en âge, dont une fille qui a des difficultés et demande une attention particulière. Elle les fait travailler après l’école mais ces séances de devoir sont éprouvantes pour elle ; les enfants ont du mal à se concentrer, elle a l’impression de ne rien faire à fond et ne voit pas les résultats de son action. C’est une corvée et personne n’y prend du plaisir, surtout pas elle qui est vidée de toute énergie à 18 heures 30. Elle décide d’améliorer les séances. Déjà, ça lui fait plaisir de se fixer un objectif et de se documenter. Elle en parle autour d’elle et comme toujours, les langues se délient et elle réalise qu’elle n’est pas la seule dans son cas. Elle change l’organisation des devoirs : plus étalés entre la semaine et le week-end, des temps et des lieux différents entre les enfants et des exercices adaptés pour sa petite qui a davantage de difficultés.

Elsa peut identifier au moins deux RESSOURCES de cette situation : s’adapter (identifier un dysfonctionnement, comprendre les besoins, mettre en place des solutions appropriées) et apprendre seule (comprendre son besoin, identifier les ressources, comprendre les enseignements et les mettre en pratique).

Elsa n’est pas wonder woman, de nombreuses femmes s’investissent au quotidien sans réaliser tout ce qu’elles développent.

 

Vous comprenez donc que les RESSOURCES, c’est difficile de les travailler mais c’est extrêmement satisfaisant. On réalise que l’ambition d’aimer son job est à notre portée et on ose parler de soi en confiance.

Ça vous dit ?

Entrez dans un groupe collabor’actif Ensemble1job : vous aurez la méthode de travail, le e-tutorat de Ensemble1job et surtout la solidarité et l’énergie de votre groupe qui vous soutiendra à cette première étape !

La semaine prochaine, c’est cas pratique : nous détaillerons plusieurs RESSOURCES professionnelles à partir d’une seule situation.

Amis Nantais, Ensemble1job sera au salon Ouest Formation le 12 janvier à la Trocardière de Rezé. Vous pourrez rencontrer des membres de groupes Ensemble1job qui font l’amitié de leur présence sur le stand.

D’ici là, prenez bien soin de vous.

+