Ecoutez la petite musique de vos ressources personnelles

Do more.

Cette semaine, on continue le cas pratique, pour travailler ensemble et définir votre projet professionnel. Aujourd’hui, je me concentre sur vos RESSOURCES PERSONNELLES. …

Avant cela, je voulais remercier les participants de la séance découverte Ensemble1job du 19 janvier, au café PIOCHE. On s’est retrouvé hier pour 1 heure 30 de séance découverte : un bon moment, riche en échanges et en énergie. J’espère que les bienfaits de cette séance ont duré toute la journée…

Revenons à votre projet professionnel.

Au risque de me répéter, voire d’être insistante, sans vos RESSOURCES, votre projet professionnel restera un vœu pieux, un truc comme « si j’avais pu », « j’aurais bien aimé », l’horreur.

Connaître vos RESSOURCES c’est mettre des mots sur TOUT ce que vous savez faire : vos compétentes professionnelles ET personnelles, vos savoir-être.

C’est quoi, une RESSOURCE PERSONNELLE ? C’est tout ce que vous avez pu développer, faire, mettre en œuvre dans tous les champs extra-professionnels : votre vie de famille, vos engagements associatifs, vos réalisations et goûts personnels : l’organisation d’un voyage, l’amélioration de la communication avec vos enfants, l’apprentissage de la cuisine, la rénovation d’un appartement… Comme pour les RESSOURCES PROFESSIONNELLES, c’est tout évènement ou réalisation qui vous a demandé un effort, un questionnement, pour un résultat concret.

Pourquoi recenser ses RESSOURCES PERSONNELLES pour définir un projet professionnel ? D’abord, pour ouvrir le champ des possibles et sortir de la logique de poste classique. Ensuite, pour donner du corps et de la cohérence à votre nouveau projet.

Prenons donc l’exemple de Valérie, qui est contrôleur de gestion. Dans une l’école primaire de ses enfants, l’association de parents d’élèves était mourante. Lors d’une réunion, un appel a été fait par le directeur pour un candidat à la présidence de l’association. Elle s’est proposée, faute de candidats. La première année, elle résumé son mandat au « minimum syndical », mais l’année suivante a été marquée par l’arrivée d’une nouvelle directrice, qui souhaitait donner une impulsion aux projets de l’école. Très concrètement elle lui a demandé de l’aider à organiser une fête de fin d’année dans l’école. Pour l’association de parents, elle était en charge des stands et plus largement de la gestion des aspects matériels de la fête (estrade, sono, buvette, billeterie,…). Valérie dit très sincèrement qu’elle a été déstabilisée par cette demande et s’est vraiment demandée si elle allait accepter. Elle en a parlé autour d’elle fortuitement et a constaté que des parents étaient prêts à se mobiliser, alors elle a accepté.

Elle a commencé par appeler une de ses cousines qui lui avait parlé de la super fête de l’école de ses enfants pour recueillir des idées et un retour d’expérience.

Sa première tâche était de constituer une équipe de parents motivés autour d’elle. Elle avait dans son entourage plusieurs parents avec qui elle était amie, mais elle souhaitait éviter qu’un noyau uniquement amical porte l’organisation de cette fête. Elle voulait l’ouvrir à tous les parents qui voulaient s’investir. Elle a donc recensé les différents postes nécessaires avant de diffuser un support écrit à l’attention de tous les parents. Elle avait également laissé la porte ouverte sur le support à toute autre initiative individuelle. Une dizaine de parents se sont portés volontaires, dont 6 qu’elle ne connaissaient pas. Une maman graphiste s’est proposée de créer un logo et une charte graphique pour cet évènement. C’était inattendu mais le jour J cela a donné beaucoup d’allure à la manifestation.

RESSOURCE : fédérer une équipe

Elle savait que la tâche qui lui serait la plus compliquée serait les aspects liés à la création et la confection de costumes, alors elle a délégué ce poste à une personne de l’équipe avec qui elle avait des relations de confiance.

RESSOURCE : déléguer en confiance

Ensuite, Valérie a identifié l’ensemble des tâches, recueilli les besoins des enseignants, et préparé un retroplanning en concertation avec la directrice de l’école. Elle a organisé des réunions régulières avec l’équipe de l’évènement, réparti les tâches et développé l’usage de supports collaboratifs qu’elle n’utilisait pas auparavant. Pour assurer la cohésion et la fluidité de la communication, elle a décalé ses horaires de travail pour être présente tous les jours à l’arrivée des enfants à l’école pour être un lien auprès des parents.

RESSOURCES : recueillir les attentes, s’adapter, organiser

Valérie a donc géré un projet avec une équipe d’environ 10 personnes, bénévoles et sans aucun lien hiérarchique avec elle. Elle a fédéré autour du projet et réussi à impliquer les participants en les laissant choisir leurs actions. Elle a respecté le planning et assuré la concertation avec les attentes de l’équipe pédagogique. Elle a appris l’usage de nouveaux outils de travail collaboratif. Elle a laissé émerger des propositions. Bien sûr, elle a fait preuve d’un grand sens de l’organisation.

Les RESSOURCES d’adaptation et d’organisation étaient déjà identifiées dans ses RESSOURCES PROFESSIONNELLES. Elles sont renforcées. En revanche, les RESSOURCES « fédérer une équipe » et « déléguer en confiance » n’avaient pas émergé. Valérie les a identifiées, et a surtout réalisé qu’elle avait pris beaucoup de plaisir à être le chef d’orchestre de cet évènement en laissant suffisamment de latitude aux participants.

Valérie a donc pris conscience de ces précieuses RESSOURCES. Elle peut en tenir compte pour définir son projet professionnel (sortir d’une fonction d’expertise, manager une équipe ou animer un réseau) et saura convaincre de la pertinence de son projet sur son CV et en entretien.

Simple me direz-vous ? Peut-être, encore faut-il y penser, se poser et travailler pour identifier les situations pertinentes et mettre des mots sur ce que l’on a fait.

Le champ des RESSOURCES PERSONNELLES est infini et vous pouvez identifier des RESSOURCES dans tous les domaines. N’hésitez pas, ne sous-estimez pas les situations qui remontent à votre adolescence ou vos années d’études. Si elles ne vous semblent pas significatives, elles peuvent révéler vos gouts et talents naturels.

Alors ne vous sous-estimez pas et commencez par identifier les situations significatives dans votre vie extraprofessionnelle.

Vos RESSOURCES PERSONNELLES seront la petite musique de fond qui imprègnera votre projet professionnel.

Ça vous dit ?

Entrez dans un groupe collabor’actif Ensemble1job : vous aurez la méthode de travail, le e-tutorat de Ensemble1job et surtout la solidarité et l’énergie de votre groupe qui vous soutiendra à cette première étape !

La semaine prochaine, on change de sujet pour parler reconversion professionnelle et répondre à cette vaste question : Est-ce que suis à place ?

D’ici là, prenez bien soin de vous.

+